^

Politique

Une info, Le Canard enchainé

Acte 9 : Les CRS équipés de fusils d’assauts, c’est le ministère de l’intérieur qui en a donné l’ordre

Lors de l’acte IX des Gilets Jaunes, nous avions fait remarqué que, pour la première fois depuis le début du mouvement, des CRS armés de leur fusil d’assaut 2HK G36. Le Canard enchainé revèle qui en a donné directement l’ordre d’équiper les forces de répression de ces armes pouvant tirer 750 coups par minute. C’est le ministère de l'intérieur, sous responsabilité de Castaner, qui a ordonné aux CRS de s’armer.

Grenade, lacrymo, tonfa, flash ball, canon à eau, blindé, ont été déployés pour réprimer le mouvement des Gilets Jaunes. Désormais, depuis l’acte 9, ce sont les fusils d’assaut 2HK G36 qui équipent les CRS. C’est le ministère de l’intérieur qui a ordonné aux CRS de s’en équiper, systématiquement lors des « opérations de maintien de l’ordre ». C’est l’édition du Canard enchaîné du 16 janvier qui l’a révélé.

Philippe Klayman, le directeur central des CRS, a expliqué au Canard« Si nos hommes portent leur fusil d’assaut, c’est pour ne pas se les faire voler dans les camions ». De fait, cela sous entend que les CRS sont armés pour une raison. Lorsque l’on sait que ce fusil d’assaut peut tirer 750 balles par minute, il est clair que c’est une arme de guerre. Lorsque l’on voit qu’un policier a déjà braqué son arme sur des Gilets Jaunes on ne peut que craindre une « bavure ».

D’autant plus que le Canard enchaîné explique que pour les manifestations des Gilets Jaunes, le ministère de l’Intérieur a ordonné à chaque commandant de CRS de faire en sorte de « prééquiper un binôme observateur tireur » (BOT), comprenant un tireur d’élite et un observateur et qui seront en capacité de se déployer rapidement sur des « points hauts » en cas de besoin.

Evidemment, un tel déploiement est fait pour ouvrir le feu en cas de besoin. Si le Canard explique que les raisons avancées sont pour prévenir un acte terroriste, ils ont depuis quelques années la mission de « protéger » les forces de répression en cas de danger imminents.

Alors même que le mouvement des Gilets jaunes rebondi, après la période des fêtes, on peut s’attendre à un durcissement du mouvement et donc de la répression, seul réponse de Macron et Castaner. Il donc plus qu’inquiétant de voir ces CRS armés, alors que déjà avec leur flash ball et leur tonfa, ils mutilent à tour de bras les manifestants.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Répression   /    Politique