^

Genres et Sexualités

LGBTphobie

Angers. Un local LGBT recouvert de menaces et d’insultes homophobes

A Angers, pour la deuxième fois en moins de trois semaines, le local du centre LGBT Quazar a été recouvert de tags homophobes extrêmement violents.

Après avoir été une première fois victime de ce genre d’attaque à la veille de la Pride du 26 mai dernier, le local du centre LGBT Quazar (association qui combat l’homophobie et la transphobie) à Angers a, à nouveau, été la cible de violences.

En effet, dans la nuit de mercredi à jeudi, soit moins de 3 semaines après la Pride, la façade de leur local a été recouvert de tags extrêmement violents allant jusqu’à des menaces de mort : "nique les PD", "à mort les PD", etc. Si les inscriptions homophobes ne sont pas signées, une croix celtique sous l’un deux semble indiquer qu’un groupuscule d’extrême-droite est une nouvelle fois à l’oeuvre.

Loin d’être anodines, ces inscriptions nous rappellent une nouvelle fois que la LGBTphobie tue en France comme ailleurs, bien souvent encouragée par les déclarations éminemment sexistes, homophobes et décomplexées des politiciens de tout bord. Plus de 150 cas d’agressions homophobes et transphobes sont enregistrés par SOS homophobie chaque année, un chiffre évidemment très en deça de la réalité.

L’association a publié un communiqué le jeudi 14 juin pour dénoncer ces actes et dans lequel ils déclarent que "cette violence exprimée dans ces tags n’a d’égal que la lâcheté de leurs auteurs qui, bien entendu, ne signent pas leurs insultes. Quazar ne se laissera pas intimider par de tels individus. Ces évènements nous incitent au contraire à agir avec plus de force pour combattre l’homophobie et la transphobie."




Mots-clés

homophobie   /    LGBTQI   /    Genres et Sexualités