^

Notre classe

Manifestation de 250 dockers

Au port de Lorient, les dockers se mettent en grève en solidarité avec leurs collègues licenciés

Pour protester contre le licenciements de 10 de leurs collègues, les dockers du port de Lorient se sont mis en grève ce mercredi 16 mai. La CGT appelait les travailleurs de tous les ports français à débrayer pendant 2 heures, en solidarité avec leurs collègues de Lorient.

Ils étaient environ 250 dockers, venus de toute la France pour manifester contre le licenciement injuste de leurs camarades. En effet, 10 dockers de Lorient se trouvent privés de travail depuis près d’un an et demi, alors même que leurs postes sont aujourd’hui occupés par des intérimaires. "Il y a du travail !" soutiennent les grévistes.

C’est loin d’être la première date de mobilisation depuis l’affaire des licenciés du port de Lorient. Des appels à la grève avaient déjà été lancés par la CGT, notamment le 20 avril et le 4 mai dernier. Malgré cela, les dirigeants de la SEM (Société d’économie mixte) qui les emploie refusent toute négociations. Les dockers ont fait appel à leurs élus PS de la région Bretagne ainsi que de Lorient agglomération, afin de pouvoir trouver une issue à ce conflit qui semble s’éterniser. Mais le fait qu’une compagnies de CRS ait été déployée pour bloquer les grévistes lors de leur manifestation semble montrer de quel côté se situent leurs élus.

Le rassemblement de ce mercredi a malgré tout été une réussite, et le nombre de manifestants en témoigne : d’une trentaine le 20 avril, ils sont passés à près de 250 hier, ce qui montre que le mouvement se durcit malgré l’espacement des dates de grèves et de mobilisations.




Mots-clés

Notre classe