^

Société

Paroles racistes

Aznavour propose le tri sélectif pour les migrants

Alors que Aznavour etait invité dans l'émission "20h30 Le dimanche" sur France 2, le chanteur a été vivement critiqué aprés avoir proposé de "trier les migrants".

Le chanteur, Charles Aznavour, invité par Laurent Delahousse sur France 2, ce dimanche 7 janvier, a fait part de sa réflexion sur l’accueil des migrants suite à une question posée par l’animateur de la chaîne. Delahousse a ainsi demandé au chanteur, dont ses parents arméniens sont arrivés en France avant sa naissance : "Quand on voit cette histoire, ce parcours, cette double culture, est-ce qu’aujourd’hui vous considérez que la France est trop timide vis-à-vis des migrants, ou pas ?".

Et le chanteur internationalement connu répond : "D’abord, il faut savoir à qui on a affaire. Il y a peut-être des génies parmi ces gens, et en tout cas il y a des gens utiles, c’est vrai. Et c’est vrai aussi qu’on ne peut pas avoir tout le monde chez soi, ce ne serait pas facile et ce ne serait pas normal. Mais on pourrait faire un tri intéressant. On pourrait avoir des gens très intéressants qui passent."

Cette allocution sur une chaîne publique a choqué les téléspectateurs ainsi que beaucoup d’internautes. Plusieurs tweets et commentaires suite à l’émission montrent le désarroi et l’incompréhension de ses propos horribles, d’autant plus que sa famille a du fuir l’Arménie, tandis qu’une grande partie de sa famille a été décimé durant le génocide arménien. De plus, ces déclarations surviennent dans un contexte où les demandes d’asiles augmentent et les réfugiés se font de plus en plus nombreuses, tandis que Macron emprunte le programme xénophobe du FN.

Voici quelques Tweets d’internautes choqués de l’intervention de Charles Aznavour sur France 2 :

Lui qui, en 2015, a précisé qu’il fallait trouver un moyen pour accueillir les migrants pour repeupler les campagnes françaises et expliqué "Il faut leur trouver une situation, il faut construire leur future existence", effectue une sacrée volte-face, en souhaitant que la France aille vers un tri des migrants. Cela consisterait à choisir qui peut rentrer dans le pays d’accueil ; privilégier les travailleurs, qualifiés, susceptible d’être utile à l’économie capitaliste, tandis que les autres sont massacrés par les guerres, la faim, ou le chômage.

Solidarité et régularisation de tous les sans papiers sans conditions, car au contraire de Aznavour, nous pensons que toute personne a le droit de vivre librement, où bon lui semble.

Crédits photos : © Eric Feferberg Source : AFP




Mots-clés

Racisme   /    Immigration   /    Sans-papiers   /    Société