^

Politique

Répression

Castaner contre l’interdiction des LBD : « vous mettez quoi à la place ? »

Un quinzaine de Gilets Jaunes ont perdu un oeil et près d’une centaine sont grièvement blessés par les LBD. Pourtant, il n’est pas question pour le gouvernement de les interdire, puisqu’il s’agit, selon Castaner, des « moyens de défense » des forces de l'ordre.

Dans la lignée de ses déclarations, le ministre de l’intérieur, a défendu l’utilisation des LBD, qu’il qualifie de « moyens de protection » face à la « grande violence » des manifestants. Plus récemment encore, lors d’un discours à Tomblaine (Meurthe-et-Moselle) dans lequel il présentait ses vœux aux forces de la sécurité civile, il a nié tous cas de violence policière envers les Gilets jaunes, et s’est dit « sidéré » par les accusations de violence policières commises. Il a ainsi réaffirmé son engagement avec la police : « je continuerai à défendre nos forces de l’ordre, je continuerai à défendre les français ».

A la veille de l’acte 10, le ton est donné.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique