^

Comité de Rédaction

Rien n’est joué

Macron élu, sa légitimité reste encore faible

7 mai | 65,8 vs 34,2. Sur le papier, le résultat semble sans appel. Cependant, rarement on aura vu un second tour avec un tel score pour le président élu, quoique bien inférieur à celui de Chirac en 2002 face (...)

Back to 2002 ?

Comment une partie du NPA a basculé entre les deux tours dans le « tout sauf le FN »

5 mai | Après une campagne bien plus réussie que ce que son score ne laisse croire, la candidature de Philippe Poutou a marqué les esprits par sa radicalité, son indépendance, sa boussole de classe. Un écho (...)

Le 1er, c’est mobilisation ! Le 7, abstention !

Le banquier ne fera pas obstacle à Marine Le Pen. Et vice-versa.

24 avril | Les résultats sont tombés. C’est un séisme, mais on pouvait s’y attendre. Le PS, carbonisé par cinq ans de politique de droite, est à 6%. La droite et ses casseroles ne se qualifient pas pour le 9 mai. (...)

C’est dans la rue et par les luttes que nous voterons !

Le 7 mai, pour nous, ce ne sera ni la peste, ni le choléra

23 avril | Les résultats définitifs n’arriveront pas avant minuit, mais le coup de tonnerre n’en reste pas moins impressionnant : Le Pen au second tour, Macron en tête, socialistes et Fillon éliminés au premier (...)

#Poutou2017

Argentine, Brésil, Chili. Des personnalités de l’extrême gauche latino-américaine soutiennent Poutou

19 avril | Après l’ancien candidat aux présidentielles pour le Front de la Gauche et des Travailleurs (FIT) d’Argentine et ancien député Nicolas Del Caño, 4 autres personnalités de l’extrême gauche (...)

Edito

Droit dans son costard, Fillon veut nous mettre la misère. Ne nous laissons pas faire !

13 mars | Il y a des gens comme ça, qui n’ont honte de rien. Au lendemain de l’annonce de ses costumes à 13.000 euros, Fillon a « dévoilé » son « projet pour la France ». Il persiste et (...)

A droite toute… pour mieux frayer la voie de l’extrême droite

Ce que signifie le maintien de Fillon dans la course à la présidentielle

7 mars | Juppé ayant fini par jeter l’éponge, c’est Fillon qui réussit à reprendre la main à la suite de la manifestation de dimanche. Lundi soir, le Comité Politique des Républicains lui a renouvelé son soutien. (...)

Leurs guerres, nos morts...

« Nous sommes en guerre ». A qui la faute ?

16 novembre 2015 | Nous republions ici un article paru en hiver 2015 à propos des discours guerriers responsables politiques : de ceux d'Hollande et Sarkozy après le Bataclan à ceux de Fillon et Le Pen avant ces (...)