^

Société

Criminalisation de la solidarité

Condamnation de Cédric Herrou : l’humanité et la solidarité ne sont pas des délits !

Cédric Herrou, agriculteur de la vallée de la Rova et militant, a été condamné ce mardi 8 aout par la Cour d'appel d'Aix-en-Provence à 4 mois de prison avec sursis pour avoir héberger et aider des migrants traversant la zone. Un verdict lourd et hautement politique dans un contexte de criminalisation de la solidarité apportée aux migrants. Il a décidé de se pourvoir en Cassation. Nous publions à cette occasion le communiqué de solidarité du NPA

communiqué du NPA

Condamnation de Cédric Herrou : l’humanité et la solidarité ne sont pas des délits !

La condamnation de Cédric Herrou à quatre mois de prison avec sursis par la cour d’appel d’Aix-en-Provence pour « aide à l’immigration clandestine » est un véritable scandale, une véritable honte. 

Alors que Cédric avait été condamné en première instance à 3000€ d’amende avec sursis, ce qui était déjà inacceptable, le parquet s’est acharné, réclamant huit mois de prison !

La justice et les pouvoirs publics se déchaînent contre les militantEs qui ne font que procurer aide et soutien aux hommes, femmes et enfants qui en ont besoin.
La solidarité, l’humanité ne sont pas des délits ! Celles et ceux qui, comme Cédric, dans la vallée de la Roya ou ailleurs, apportent une aide humanitaire aux migrantEs, ne doivent en aucun cas être poursuivis ni condamnés.
 
La liberté de circulation et d’installation sont les seules réponses dignes pour celles et ceux qui fuient la guerre, la misère, les discriminations et cherchent l’asile.

Montreuil, le 8 août 2017 




Mots-clés

Réfugiés   /    Répression   /    Société