^

Monde

Tension Etats-Unis/Chine

Guerre commerciale : China Mobile, cible de Trump

Les relations commerciales entre les États-Unis et la Chine sont un peut plus tendues depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump. Son projet de taxation des produit étrangers crispe les relations entre les deux super-puissances. Dernier épisode en date : le refus par Washington d'accorder une licence à China Mobile, le premier opérateur téléphonique au monde.

Crédit Photo : AFP

Officiellement, il en va de la sécurité nationale des États-Unis. Selon l’Administration nationale des télécommunications et de l’information, China Telecom représente un danger pour les États-Unis puisque l’entreprise est « sous l’influence du gouvernement chinois ». En effet, l’entreprise appartient à 73% à une société publique de l’État chinois. Mais plus profondément, c’est la guerre commerciale larvée qui oppose États-Unis et Chine qui se manifeste dans ce refus d’accorder une licence au plus grand opérateur téléphonique au monde.

Alors même que China Mobile n’a pas eu de difficulté à s’installer en France, la Maison Blanche n’a pas hésité entraver l’octroi d’une licence à l’opérateur téléphonique qui avait déposé une demande en 2011 pour pouvoir intégrer le marché américain. Elle a, en effet, demandé à la Commission fédérale des communications de bloquer l’entrée de l’entreprise chinoise.

Les conséquences se sont rapidement fait sentir puisque l’entreprise a vu son titre céder de plus de 2% à la Bourse de Shanghai dans les heures qui ont suivi. Bien que cela ne porte pas un coup fatal à l’opérateur qui compte près de 900 millions de clients dans le monde, cette manœuvre dénote une certaine tension dans les relations économiques entre les deux pays. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lu Kang, a déclaré que les États-Unis ne « devraient pas réprimer des entreprises chinoises de cette façon » tandis que le gouvernement chinois fustigeait « une mentalité de guerre froide » de la part du gouvernement américain.

Cette mesure n’est pas isolée mais s’inscrit dans un bras de fer commercial qui dure depuis des mois entre les deux super-puissances. Vendredi prochain, les États-Unis vont appliquer leur droit de douane sur les importations chinoises ce qui représente près de 34 milliards de dollars de taxes dont les entreprises chinoises vont devoir s’acquitter.

A mesure que la Chine montre des velléité d’extension vers les îles japonaises ou que Pékin s’ingère et se positionne comme interlocuteur central dans les relations avec la Corée du Nord, la volonté de Trump et des États-Unis de faire payer le régime de Xi Jinping se renforce. Bien qu’on n’en soit pas encore au point que les deux pays se livrent un guerre commerciale ouverte, la posture américaine envers China Mobile laisse néanmoins penser que cette perspective est tout à fait envisageable dans un futur assez proche.




Mots-clés

Donald Trump   /    Etats-Unis   /    Chine   /    Monde