^

Notre classe

Appel à la mobilisation

Holiday Inn : plus que jamais augmenter la pression !

La grève des travailleurs et travailleuses de l’hôtel Holiday Inn se poursuit. Nous reproduisons ci-dessous l’appel à mobilisation devant l’hôtel de Clichy, demain mercredi à 18h.

Source

A Toulouse d’abord, samedi. Premier coup de théâtre, on apprend que l’UD de Haute Garonne, réputée « combative », avec un secrétaire Cédric Caubère « guerrier de la lutte des classes » aux discours ronflants, a tout simplement boycotté la venue des grévistes Holiday Inn. Pire même, elle a saboté l’initiative qui devait être menée en commun avec les grévistes de Mac Do de Villefranche de Rouergue, amenant ceux-ci à se retirer sous des prétextes carrément fumeux… En fait, c’est semble-t-il la présence de la CNT-SO qui défrisait les responsables réformistes, qui ne comprennent l’unité que seuls et sous leur direction…
Il en fallait plus pour décourager les grévistes venus de Paris… Après une intervention choc à l’Holiday Inn et au Mac Do (on n’est pas rancunier…) de Blagnac le matin même pour faire connaître la lutte, les grévistes se sont retrouvés devant le Crowne Plaza place du Capitole pour se faire connaître et entendre. Une manifestation faisait ensuite le tour des Mac Do de la ville, pour soutenir la lutte des collègues de Villefranche, malgré leur défection. On trouvera ci-dessous l’extrait vidéo du journal de F3 qui rapporte l’événement et en fin d’articles quelques photos illustrant cette journée très dynamique.

Pendant les prises de parole, on apprenait que la police municipale et la BAC (rien que ça !) étaient intervenues sur le piquet de grève à Clichy pour chasser les grévistes, voler la sono, le tout au nom d’un supposé arrêté municipal pris par le Maire. En toute illégalité bien sûr.
De retour à Paris, un rassemblement le dimanche soir amenait la police à reculer sur toute la ligne. La sono a été récupérée, et on ne sait même plus bien s’il y a vraiment un arrêté municipal officiel, si ce n’était qu’un projet, ou un coup de bluff, ou s’il y a eu un recul… Bref, le grand n’importe quoi.

Quoiqu’il en soit, l’occasion d’appeler à une manifestation devant l’hôtel jusqu’au commissariat en passant par la permanence de la députée En Marche ! pour dénoncer les pressions sur la grève et les grévistes, pour faire céder Intercontinental Hôtels ! Tous à Clichy Mercredi 3 à 18h !!




Mots-clés

Hôtels   /    Grève   /    Notre classe