^

Notre classe

Tous dans la rue le 10 octobre

« L’ensemble des ordonnances concerne les cheminots, qu’on soit au statut ou contractuel »

Nous relayons cette vidéo du syndicat de Sud Rail PSE, qui montre la prise de parole de Fabien Villedieu, délégué Sud et conducteur sur le RER D, lors de l'AG unitaire avec la CGT et l'UNSA en gare de Lyon avant la manifestation du 21 septembre.

Le syndicaliste revient dans un discours combatif, sur l’ensemble des attaques que vivent les cheminots aujourd’hui. Lorsque les syndicats mettaient en garde les cheminots sur les risques de la casse du service public, beaucoup n’y croyaient pas. Aujourd’hui la réalité est bien là : recours à l’intérim, réorganisations, suppressions d’emplois massives, attaques des retraites, fermetures de sites et de gares.

Il insiste également sur l’importance des cheminots dans cette convergence de lutte en rappelant qu’ils sont concernés par les ordonnances comme tous les autres travailleurs, faisant taire ceux qui aiment à faire passer les cheminots pour une corporation de privilégiés que rien n’impacterait. Il dit « on est comme tous les autres, ni mieux, ni pire ».

Fabien Villedieu termine par rappeler la force de blocage que représente le ferroviaire et les travailleurs en général lorsqu’ils partent au combat avec détermination comme en 1995 face au « contrat de plan Jupé », et l’importance du rôle que les cheminots ont à jouer dans cette guerre sociale qu’a déclenché le gouvernement. Il finit son intervention par « je peux vous dire que le petit arrogant de Macron, on le fera tomber comme tous les autres ».

Voilà des discours comme on aimerait en entendre plus souvent et de la bouche des dirigeants de fédération.

Le 10 octobre prochain, à l’appel de Sud Rail, les cheminots seront mobilisés pour converger massivement en grève et en manifestation sur Paris et faire de cette journée non pas une lutte de fonctionnaires, mais une journée interprofessionnelle contre le gouvernement et la politique Macron.




Mots-clés

Cheminot-e-s   /    Vidéo   /    SNCF   /    Notre classe