^

Jeunesse

« Facs ouvertes aux enfants d'ouvriers et facs fermées aux intérêts privés »

Lille. 1000 manifestants contre la sélection et la réforme du lycée

Ce matin, près de 1000 personnes, professeurs et étudiants, ont battu le pavé à Lille pour exprimer leur opposition à ParcourSup et à la réforme du lycée.

Le cortège Lillois / Crédits : Révolution Permanente

Première manifestation après le rassemblement qui s’était tenu jeudi dernier à Lille. Le rendez-vous de départ était à la Porte de Paris à 10h30. Sur la place, deux cortèges se sont mis en mouvement. Le premier regroupait les enseignants et personnels d’éducation de Lille et de l’académie : plusieurs établissements se sont mobilisés fortement à l’image du collège Gaspard Malo à Dunkerque ou de Lévi-Strauss à Lille, venus avec leurs propres banderoles. Le second cortège regroupait les étudiants venus manifester contre le « Plan étudiant ».

Emmené par le Snes Fsu, le Snuipp et le Snesup, le cortège composé d’enseignants et personnels d’éducation était secondé par un autre cortège d’étudiants combatif et déterminé où l’on retrouvait l’UNEF, SUD, LO, FI, les JC, des autonomes et des membres de La Brique.

Pendant deux heures, la manifestation qui rassemblait entre 1000 et 1500 personnes, a parcouru les rues vers la grand place jusqu’à la rue de Solférino pour finir sur la place de la République. Parmi les slogans contre le Plan étudiant, ParcourSup et la réforme du lycée, on retiendra celui-ci « facs ouvertes aux enfants d’ouvriers et facs fermées aux intérêts privés », qui résume parfaitement l’esprit de la réforme de Macron, qui vise à renforcer les inégalités sociales à tous les niveaux dans l’éducation.




Mots-clés

Plan Etudiants   /    Lille   /    Sélection à l’université   /    Lycées   /    Université   /    Jeunesse