^

Jeunesse

Après l'expulsion de la Sorbonne

Lyon 2. Les CRS expulsent les étudiants mobilisés : "Face à la répression nous ne plierons pas !"

Après l'expulsion des étudiants occupant la Sorbonne, Macron continue à matraquer la jeunesse. La présidence de faire intervenir les forces de police afin d'expulser l'occupation de l'amphi Fugier à la fac des quais. Nous relayons ci-dessous le communiqué des étudiants mobilisés vu sur le facebook de Lumière commune - Lyon 2 occupée.

Nous condamnons la décision de la présidence de faire intervenir les forces de l’ordre afin de réprimer le mouvement étudiant en expulsant l’occupation de l’amphi Fugier à la fac des quais.

L’attaque, qu’elle qualifie comme étant "calme" et qu’elle légitime par des sois disant comportements "à risque", nous a exposé à une situation d’insécurité bien plus grande qu’en l’absence de ses CONdés. La violence, qui caractérise le mode opératoire des CRS, était bel et "bien" présente ce matin. Premièrement parce que l’acte de réprimer en lui même est violent. Deuxièmement plusieurs de nos camarades ont été victimes de violences physiques notamment l’un d’entre nous a reçu plusieurs coup violents portés à la tête.

Face à la répression nous ne plierons pas ! Mobilisons nous tous face à ses actions et prises de positions de la part d’une présidence pourtant élue pour sa position anti-répression policière sur les campus.

RDV maintenant à Part-Dieu pour la manif contre Macron et son monde !




Mots-clés

Emmanuel Macron   /    Répression   /    Jeunesse