^

Notre classe

Nos vies pas leurs profits

Menace de fermeture de Ford à Blanquefort : les ouvriers multiplient les actions

Délégation à Cologne, envahissement de réunions, les ouvriers de Ford multiplient les démonstrations de résistance suite à l’annonce, le 7 juin dernier, de la fermeture définitive de l’entreprise si aucun repreneur ne se présente et ainsi le lancement du plan social dit PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi).

Trois réunions PSE sans avancée réelle

Ce mercredi 27 juin se tenait la troisième réunion concernant le « Plan de Sauvegarde de l’Emploi » (PSE), sous forme d’un comité d’entreprise extraordinaire, elle fait suite à la première journée de discussion du mardi 26 juin, comme annoncée [dès le 7 juin, jour de l’annonce du lancement du PSE→https://www.revolutionpermanente.fr/Ford-Blanquefort-fermeture-de-l-usine-et-plan-social-Chronique-d-un-scandale].

La première réunion du mardi s’est déroulée durant toute la journée. De nouveau, sans grande avancés, avec dans l’après midi l’annonce des modalités du « Le projet de licenciement collectif pour motif économique », que l’on peut retrouver sur le site de la CGT Ford, ces modalités sont évidemment de faible compensation contre la vie ruinée des 900 ouvriers et leurs familles.

Ce mercredi, les salariés de l’usine ont donc fait entendre leur voix durant cette troisième séance de planification de fermeture, en débrayant puis allant envahir le comité d’entreprise extraordinaire. Cette action, suivie par une centaine d’ouvrier a interrompu la production quelques heures, mais a surtout rappelé une nouvelle fois la détermination des militants à lutter contre la fermeture de l’usine. Il s’agit aussi de jouer un rôle dans la prise de décision et de ne pas se contenter de négocier des primes de départ. Seuls les représentants CGT ont quittés la réunion pour discuter avec leurs collègues, obligeant la direction à envoyer un porte- parole (le chef du personnel) aux salariés. Sans pour autant parvenir à répondre à leurs questions !

Une nouvelle dynamique

L’annonce définitive de la fermeture, qui est annoncée pour fin aout 2019, avec des premiers départs en janvier 2019, a relancé la détermination des ouvriers.
Il faut souligner le périple qu’a effectué une délégation jusqu’à Cologne, le 20 juin, pour se rendre au siège de la direction. Voyage qui a été ponctué par de nombreux moments de solidarité, que ce soit en gare de Paris avec des cheminots, ou une fois sur place avec des syndicalistes de l’usine Ford local.

Vidéo du collectif Raffut, qui a suivi la délégation partie pour Cologne

Plus récemment, la projection de l’excellent film « En Guerre », a réuni plus de 200 personnes à Blanquefort lors d’une soirée de soutient, durant laquelle HK est une nouvelle fois venu chanter !

Perspectives à venir !

Les Ford seront évidemment présents à la manifestation inter-pro de ce jeudi 28 juin, mais il faudra surtout allez les soutenir lors de la seconde manifestation à leur initiative, ce samedi 30 juin !

Une journée de démonstration collective, soutenue par de nombreux collectifs et partis politiques : l’UD CGT 33, la Fédération CGT métallurgie, l’USTM 33, Solidaire 33, Sud PTT 33, la CIP, AC !, Attac33, CIPG, Ensemble, LO, NPA, le PCF … Philippe Poutou et Olivier Besançenot, porte-paroles du NPA et tous deux ex-candidats aux présidentielles seront également présent.

Rendez vous donc à 14h place Pey Berland à Bordeaux pour faire de cette journée une réussite, mais surtout une démonstration et un premier pas pour la riposte qui doit continuer à s’organiser contre cette fermeture annoncé !




Mots-clés

Ford   /    #NosViesValentPlusQueLeursProfits   /    Philippe Poutou   /    Bordeaux   /    #AssezDeViesBroyées   /    Automobile   /    Notre classe