^

Société

"Montpellier n'est pas fasciste"

Montpellier. Un contre rassemblement réussi face à la ligue du Midi

Suite à l’attaque de la ligue du Midi contre l’association RAIH en juin dernier, plusieurs plaintes avaient été déposées, notamment à l’encontre des Roudier, père et fils, (s’illustrant clairement pour des propos racistes et des actes de vandalisme dans une vidéo qu’ils ont eux même montée et diffusée). Malgré cela seul les actes liés au saccage des locaux de l’association en lien avec l’aide des mineurs isolés a été retenue.

Un contre rassemblement avait été organisé à l’appel de nombreuses organisations auxquelles le NPA 34 s’est joint pour affirmer que non, Montpellier n’est pas fasciste !

Malgré un dispositif policier important ayant séparé différents groupes souhaitant se rejoindre devant les grilles du TGI, il y avait plus d’une centaine de personne présentes, ayant déployées bannières et entamées des chantss et slogans antifascistes tels que « Et elle est où ? Et elle est où ? la Ligue du Midi ? en PLS (ndlr : position latérale de sécurité) ... pas loin d’ici ! ». Les CRS - bien plus visibles que la ligue étrangement absente du rassemblement - ont aussi été interpellés directement par les manifestants « Allez lez gars, Allez les gars, combien on vous paye pour faire ça ? » et autres chants plus directs.

En ce qui concerne le procès qui n’en était qu’au réquisitoire, une peine de deux mois ferme aménageable pour le fils et de la prison avec sursis pour le père ont été demandés. Le jugement définitif est attendu pour le 12 Décembre. Une justice à deux vitesses lorsqu’il s’agit d’aide aux migrants ou d’actions les visant …




Mots-clés

Montpellier   /    Société