^

Société

La police frappe encore et toujours...

Violences policières. Le frère de MHD violemment agressé lors d’un contrôle

Le rappeur MHD, de son vrai nom Mohamed Sylla, a relayé aujourd'hui une vidéo choquante de par sa violence, mais très représentative des pratiques policières. On y voit son frère accompagné d'un ami en train de subir un contrôle policier. Durant 35 des 42 secondes de la vidéo on observe les deux hommes se faire littéralement passer à tabac par 8 policiers. Une scène violente qui se déroule dans le quartier d'origine de MHD, le 19ème arrondissement parisien.

« Aujourd’hui mon grand frère à était victime d’agression policière en bas de chez moi ! Voilà comment la police traître les jeunes dans nos quartier ! Se mettre à 8 sur une personne sans défense !Partagez au maximum la vidéo ce genre de délit ne doit pas être un quotidien chez nous »

Voila ce qui accompagne la vidéo, vue plus d’un demi million de fois, postée par MHD.
La préfecture de police de Paris, quant à elle, a déclaré en réaction :

« C’était l’interpellation de deux personnes dans le cadre d’une opération de contrôle et de sécurisation »

Le frère de MHD et la personne qui se trouvait avec ont finalement été placées en garde à vue pour « outrage et rébellion ». Pourtant, sur cette vidéo, on voit clairement que les policiers laissent délibérément leur chien attaquer sans aucune raison valable, pour ensuite tous frapper violemment les deux individus de manière totalement arbitraire. La préfecture de police de Paris ne reconnaît, comme à son habitude, aucune violence et abus de pouvoir dans le comportement de ses agents alors même que la vidéo indique l’inverse.

La star internationale MHD, par cette vidéo, met en lumière une réalité quotidienne vécue par les populations issues des quartiers populaires. Les agressions policières gratuites sont nombreuses, et cela ne date pas d’hier. En témoigne aujourd’hui le grand nombre de vidéos circulant sur les réseaux sociaux qui montrent ces agressions et mettent à nue cette réalité structurelle. MHD a d’ailleurs reçu de nombreux soutiens comme celui de Mathieu Kassovitz et d’Assa Traoré, la soeur d’Adama Traoré, devenue figure emblématique des violences policières couvertes par des mensonges d’Etat

Photo : PIERRE MEUNIE / ARCHIVE "SO"




Mots-clés

rap   /    Adama Traoré   /    Violences policières   /    Société