http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
18 de janvier de 2019 Twitter Faceboock

Récidive
Nouveau soutien de Pamela Anderson : « Alors qui est celui qui "déconne", c’est les #GiletJaunes ou c’est Macron lui-même ? »

Ce n’est pas la première fois que l’ex-actrice prend la défense des Gilets Jaunes. Précédemment, elle avait dénoncé, dans une série de tweets, la violence structurelle des élites, prenant parti pour les Gilets Jaunes.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Nouveau-soutien-de-Pamela-Anderson-Alors-qui-est-celui-qui-deconne-c-est-les-GiletJaunes-ou-c-est

Encore une fois, les messages de Pamela Anderson contrecarrent totalement la campagne menée par le gouvernement et la presse pour présenter le mouvement des Gilets Jaunes comme violent. Il y a quelques temps, dans une série de tweets elle déclarait notamment : « je méprise la violence… mais qu’est-ce que la violence de tous ces gens et les voitures de luxe brûlées comparée à la violence structurelle de l’élite française - et mondiale ? »

Aujourd’hui Pamela Anderson réaffirme son soutien au mouvement, et dénonce ouvertement les manœuvres politiques de Macron.

Son premier tweet concerne la nouvelle pique méprisante de Macron adressée aux pauvres « qui déconnent », dénonçant son mépris de classe décomplexé : « Le président Macron a lancé un "débat national" sur #GiletJaunes, mais la première chose qu’il fait est d’offenser la classe ouvrière en disant qu’elle "déconne". Le mépris des pauvres semble être le seul succès de ce "débat national" jusqu’à présent. »

Dans un second tweet, c’est l’affaire Benalla qui est dénoncée, alors que l’ex-collaborateur de l’Elysée, placé en garde à vue, est empêtré dans une affaire de passeports diplomatiques, dénonçant par ailleurs l’impérialisme français dont les troupes sont mobilisées en Syrie : « Au moment même où le "grand débat" devait commencer, Macron a annoncé qu’il gardait des troupes françaises en Syrie, tandis que son ex-assistant de sécurité était en détention pour abus de passeport diplomatique. Alors qui est celui qui "déconne", c’est les #GiletJaunes ou c’est Macron lui-même ?

Enfin, l’actrice conclut en dénonçant l’enfumage du grand débat, en réalité très cadré et très loin d’aborder tous les sujets : « Plus important encore, comment un véritable débat national peut-il avoir lieu de haut en bas et non de bas en haut, sans parler de tous les sujets, y compris le mépris des pauvres par l’Etat français lui-même ? »

Une série de tweets remarquables, qui ne manquent pas d’épingler le gouvernement et déjouer toutes ses manœuvres, de l’enfumage du grand débat à l’affaire Benalla, en passant par l’impérialisme français en Syrie ou le mépris de classe de Macron, allant jusqu’à interpeller le président lui même : « Alors qui est celui qui "déconne", c’est les #GiletJaunes ou c’est Macron lui-même ? »

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com